Les grands forts

Lorsque vous entrez dans un des forts où se sont déroulées certaines grandes batailles de la Guerre, vous parvenez à mieux comprendre ce qu’était la vie pour les soldats et leur famille, et vous en apprenez davantage sur ces batailles et d’autres événements survenus dans la province qui porte aujourd’hui le nom d’Ontario.

Fort Wellington à Prescott a été construit pour protéger les navires sur le Saint-Laurent. Il fut un des points de départ d’une des attaques les plus surprenantes de cette guerre : des soldats à l’exercice sur le fleuve gelé ont tout simplement traversé l’étendue de glace et détruit le poste miliaire d’Ogdensburg, à New York.

Plus à l’ouest, on trouve Fort York, au coeur de Toronto, que le major-général Sir Isaac Brock a judicieusement décidé de renforcer juste avant le déclenchement de la guerre.

Fort George à Niagara-on-the-Lake et le Vieux Fort Érié à Fort Érié (quelle surprise!) ont tous deux été témoins de batailles pendant la Guerre.

Les Américains ont pris Fort Malden Fort Malden à Amherstburg vers la fin de 1813 et l’ont conservé jusqu’à la fin de la Guerre.

Et dans le nord de l’Ontario, Fort St. Joseph près de Sault Ste. Marie, a été le point de départ de la capture surprise du fort américain de Mackinac Island, en juillet 1812.

Projet partiellement financé par le gouvernement du Canada (ministère du Patrimoine canadien).
  • Canadian Heritage /    Patrimoine Canadien
  • Government of
    Canada
  • HBC: Hudson's    Bay Company
  • ecentricarts inc.